Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2014 3 23 /04 /avril /2014 14:12
Vérifier l'état de santé de vos disques durs

Votre disque dur est un élément sensible de votre système dans la mesure où il contient tous vos programmes et toutes vos données, que vous avez bien entendu pris le soin de sauvegarder au cas où vous rencontreriez quelques petits problèmes.
Cela peut arriver, mais comme dit l'adage : mieux vaut prévenir que guérir ! La technologie S.M.A.R.T. (Self Monitoring Analysis and Reporting Technology) qui équipe les disques durs permet ainsi de collecter en permanence des informations sur la santé de votre matériel : taux d'erreur en lecture, taux d'erreur d'accès aux têtes, température, nombre de secteurs réallouées, secteurs défectueux, etc.
Une valeur qui sort de l'ordinaire peut ainsi vous prévenir de l’imminence d’une défaillance matérielle de votre disque dur. Il est par conséquent judicieux de vérifier régulièrement l'état des données S.M.A.R.T. de vos disques durs. Vous pourrez ainsi mettre en lieu sûr les données d'un disque dur qui rencontre des difficultés qui et peut tomber en panne d'un moment à l'autre.
Pour accéder d'une manière claire aux données S.M.A.R.T., vous pouvez utiliser un logiciel gratuit comme CrystalDiskInfo. En plus d'informations techniques sur votre disque dur, le logiciel vous indique à partir des données S.M.A.R.T. collectées, si l'état de votre disque dur est correct, ou si des problèmes ont été détectés.

Je l'utilise en version portable après l'avoir dézippé dans un dossier crée pour l'héberger puis je l'ai ajouté au menu démarrer

 ___________________  
 En savoir + ici   
___________________

Partager cet article

Repost 0
Published by febangers-micro
commenter cet article

commentaires

Patrimoine Historique ~ Bull

  • : « Gestion patrimoine historique » de BULL
  • « Gestion patrimoine historique » de BULL
  • : • depuis 1985 ... Un groupe de « Jeunes » retraités est missionné par Jacques STERN, alors Président du Groupe BULL, pour prendre en charge la valorisation du patrimoine historique de BULL. Cette démarche, conduit à la fondation en 1986 de l’association : « Fédération des Équipes BULL »À Angers, un groupe de bénévoles réalise des prouesses pour que le patrimoine historique de Bull ne tombe pas dans l'oubli ...
  • Contact

Fédération des Équipes BULL : 

• depuis 1985 ... 

Un groupe de « Jeunes » retraités est missionné par Jacques STERN, alors Président du Groupe BULL, pour prendre en charge la valorisation du patrimoine BULL. Cette démarche, conduit à la fondation en 1986 de l’association : « Fédération des Équipes BULL »

À Angers, un groupe de bénévoles réalise des prouesses pour que le patrimoine historique de Bull ne tombe pas dans l'oubli ...

02 41 73 73 48   Gestion du patrimoine historique de BULL. (ateliers/gestion)        febpatton@wanadoo.fr

02 41 35 03 31   Gestion du patrimoine historique de BULL. (informatique)              febangers@orange.fr

Recherche

Mes Archives

110125-newsletterLa newsletter est avant tout, un ambassadeur de l’image du club.

La newsletter informe les lecteurs sur un sujet ou un domaine particulier qui vient d’être mis en ligne ; elle peut se définir comme un e-mail d'information ou de promotion, concernant ce blog, à la demande de l'utilisateur.
La newsletter est un moyen simple de renseigner les abonnés sur tous les sujets et d'informer de l'évolution des sites web ou des blogs.
Le lecteur s'inscrit gratuitement en y laissant sont e-mail pour recevoir les newsletters !

  Inscrivez-vous ci-dessous ! …  

Un blog pour quoi faire ?

A l’heure où les sujets nous sont souvent imposés par les médias, où il semble n’y avoir qu’une seule et unique façon de penser, on peut trouver dans le blog un véritable lieu de liberté, voire bien plus.
La rencontre des esprits, des idées, au delà de tout à-priori, voilà ce qu’on peut trouver de génial dans le blog. Pouvoir échanger avec des personnes que la vie n’aurait sans doute jamais fait se rencontrer. Trouver au fil du temps et des échanges épistolaires, des affinités d’esprit et de réflexion avec d’autres, dans une vraie mixité culturelle et sociale.
A ceux qui dénigrent l’internet, prétendant que c’est la fin des écrits, on peut dire que c’est bien le contraire qui se passe. Avec les mails et les blogs on n’a sans doute jamais autant écrit, échangé, argumenté, partagé qu’aujourd’hui.
Le blog ouvre également l’esprit, pousse à la recherche d’informations et à la réflexion, puisque, que ce soit pour écrire un article, ou poussé à réfléchir par le sujet d’un autre, on se voit souvent obligé de se documenter, se renseigner pour mieux comprendre, ou mieux étayer.
Le blog est un véritable lieu d’échanges et d’expression libre, sans censure avec des personnes de tout horizon, pour des rencontres qui ne peuvent être que plus vraies et sincères puisque fondées sur le seul esprit.
Que ce soit l’un(e) ou l’autre qui écrit, ce qui est encore plus intéressant, ce sont les commentaires que les articles provoquent.
Et, là, c’est vraiment ce qui est génial dans le blog, ces rencontres de personnalités, caractères et opinions toutes plus diverses.
On discute, en toute civilité, avec des gens dont on ignore s’ils sont bruns, gros, petits, vieux ou jeunes. On partage les moments agréables, les moments de doute et on aide si possible d’autres personnes.
Un blog pour quoi faire ? Pas de réponse figée … informations, conseils, actualité, réflexions personnelles, humeurs, émois, politique, voyage, photo, évènements familiaux, trésors inclassables …Réaction au bruit ambiant du Web …
Utiliser l’outil numérique en situation : se servir de la langue française dans sa fonction de communication ; apprendre et partager ; rédiger des articles sur des sujets variés ; jouer et interagir entre pairs ; être auteur, acteur, rédacteur, commentateur, administrateur d’un blog ; écrire, lire, comprendre, réagir, écrire, lire, comprendre, réagir ...
Pour un grand nombre d'utilisateurs, les logiciels informatiques sont un cauchemar. Il faut les installer, les paramétrer, apprendre à les maîtriser, suivre leurs mises à jour, supporter leurs éventuels « bugs " et parfois même acquérir des options ou des « plug-ins « pour profiter pleinement de leurs